Cumuler les projets Erasmus + pour articuler sa stratégie internationale

Européenne géographiquement et internationale par vocation, l’Université de Strasbourg ancre l’ouverture dans ses missions fondamentales.

Nom du porteur des projets : Université de Strasbourg (France)

Type de projet Erasmus + : Mobilité de l’enseignement supérieur
Durée du projet : 16 mois - du 01/06/2015 au 30/09/2016
Subventions européennes : 1 113 812 € pour 717 mobilités étudiantes et 49 mobilités de personnels

Titre du projet : Etudes européennes du sport
Type de projet Erasmus +: Activité Jean Monnet – chaires
Durée du projet : 36 mois – du 01/09/2015 au 31/08/2018
Subventions européennes : 50 000 €

 

 

Une université géographiquement et historiquement ouverte sur l’Europe

Européenne géographiquement et internationale par vocation, l’Université de Strasbourg ancre l’ouverture dans ses missions fondamentales. Comptabilisant 1 458 accords de coopération avec 765 universités de 74 pays, elle est engagée dans le programme Erasmus depuis sa création en 1987 et est aujourd’hui impliquée dans 7 projets Erasmus +. Les projets de mobilité qu’elle organise touchent toutes les composantes de l’université ainsi que les écoles associées (IEP, Ecole de Management).

La mobilité pour tous les acteurs de l’Université :

  • les mobilités d’études vers les universités partenaires est en augmentation chaque année (663 étudiants en 2014-2015, dont 30% étaient boursiers sur critères sociaux, boursiers Erasmus + et boursiers de la Région Alsace) ;
  • les mobilités de stage s’appuient sur l’ouverture de l’Université sur le monde professionnel et économique ;
  • les mobilités d’enseignement touchent plus de 50 enseignants chaque année et contribuent à renforcer la coopération avec les partenaires européens ;
  • les mobilités de formation augmentent chaque année pour les personnels administratifs, les enseignants et les personnels non-enseignants.

Les principaux pays d’accueil sont le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, et l’Espagne. Les mobilités vers les pays scandinaves connaissent un succès grandissant.

Une stratégie globale

Les accords Erasmus + sont gérés, en concertation avec les trente-trois composantes de l’Université, par la Direction des relations internationales. Tout nouveau projet pédagogique s’intègre dans la stratégie internationale de l’établissement :

  • 60% des flux de mobilité se font vers des pays désignés comme prioritaires dans la stratégie partenariale de l’Université ;
  • les coopérations internationales touchent toutes les disciplines (sciences, droit, sport, sciences humaines, musique, etc.).

Une Chaire Jean Monnet sur le Sport

La Faculté des Sciences du Sport de Strasbourg a obtenu une Chaire Jean Monnet en sciences sociales du sport. L’Ecole d’ « études européennes du sport » permet de lancer des projets de recherche sur la genèse du projet sportif européen et sur la contribution du sport à l’européanisation des citoyens.

Ce qu'il a vécu

William Gasparini – Sociologue - Chaire Jean Monnet

« Connaître l’Europe à travers le prisme du sport est inédit. Pour la première fois, grâce à des conférences, à des activités et à des rencontres, le grand public découvre l’Europe autrement. L’idée est d’étudier, par exemple, ce que l’Euro 2016 de football nous dit de l’Europe. Cette compétition permet en effet de parler et de faire parler des nations et de leurs équipes nationales. Je travaille dans un laboratoire social dont l’objectif est de croiser les sciences sociales et d’expliquer l’Europe enrichie grâce au sport. C’est passionnant ! ».

Une implication dans deux Masters conjoints…

  • Crossing the Mediterranean : towards Investment and Integration : coordonné par l’Université Ca Foscari de Venise (Italie), il associe également l’Université de Barcelone (Espagne) et l’Université Paul Valéry de Montpellier (France) ;
  • Cultures littéraires européennes (CLE) coordonné par l’Université de Bologne (Italie), il implique aussi l’Université Aristote de Thessalonique (Grèce) et l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal).

…et dans deux projets de partenariat

  • Musik Kreativ coordonné par l’Université d’Education de Fribourg (Allemagne) ;
  • Neuron-Line : Creating on-line educational resources for a Life Long Learning coordonné par l’Université de Bordeaux (France), il vise à transformer la totalité du Master de Neurosciences ISIS en un enseignement en ligne.

Les +

Une politique internationale au service d’une stratégie globale

Des projets pluridisciplinaires